Réparer la panne d’électricité en Afrique

Près de 620 millions d’Africains n’ont pas encore d’accès à l’électricité. Ce chiffre représente environ deux tiers de la population du continent Africain. Les campagnes sont les régions qui sont les plus touchées par le problème.

Si un occidental peut consommer annuellement entre 7 000 et 14 000 KWh, un Africain n’en consomme en moyenne que 1 000 KWh. Dans moins de 50 ans, l’approvisionnement en électricité devra être décuplé.

Un sommet pour plus d’électricité en Afrique

À la fin du mois de Janvier s’est tenu un sommet de l’Union Africaine. Lors de cet évènement qui s’est déroulé à Addis-Abeba, la capitale de l’Ethiopie, Jean-Louis Borloo a rappelé qu’il était plus que temps de lancer le plan Marshall concernant l’électrification du continent Africain.

L’ancien ministre de l’écologie Française consacre désormais son temps à sa fondation qui travaille pour permettre aux Africains d’avoir accès à l’électricité ; une activité qu’il exerce depuis qu’il a quitté la scène politique Française.

Des industriels dans la boucle

De nombreux spécialistes ainsi que plusieurs industriels, réunis à Johannesburg à l’occasion de la conférence annuelle sur l’énergie en Afrique, partagent l’avis de Borloo sur le besoin urgent d’électrifier l’Afrique. En effet, le continent représenterait une mine d’or jusqu’à présent inexploitée.

L’Afrique possède un potentiel conséquent en raison de sa capacité de croissance qui ne pourra être entièrement utilisée sans électricité.

Pourtant, cela ne peut se faire sans un investissement important dédié aux infrastructures électriques. Les infrastructures d’approvisionnement en énergie existantes doivent ainsi être améliorées, tandis que d’autres devront être construites dans les zones à fort potentiel de croissance et dans les campagnes.

Le problème de l’électricité est encore une réalité en Afrique qu’il est difficile pour les populations de résoudre. Le projet Marshall de l’électrification du continent Africain serait également une occasion pour les Africains de bénéficier d’un meilleur confort.

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*