Les vagues créatrices d’électricité, quelle réalité ?

Bon nombre de fournisseurs d’électricité estiment, à juste titre, que les énergies renouvelables sont le futur de l’électricité « moderne ». Toutefois, entre ce souhait et la réalité, il y a un cap. Dans ce cadre, qu’en est-il des vagues comme « fournisseurs » d’électricité ?

Immergées et puissantes

Quelques fournisseurs d’électricité se sont spécialisés dans l’énergie verte, c’est notamment le cas de Enercoop ou Planète OUI. Même si leurs technologies ne s’appuient pas encore sur les vagues, nous serions tentés de dire que cela est « dans les tuyaux ».

Concernant les énergies renouvelables, beaucoup de détracteurs associent celles-ci aux éoliennes qui sont peu esthétiques et peu puissantes en matière de production d’énergie. Peut-être sera-t-il possible de les contenter grâce aux vagues ?

En effet, des volets calés sous l’eau sont capables d’absorber l’énergie des vagues pour produire de l’électricité. L’avantage est immense puisque cela est discret et particulièrement puissance en terme de KWh. L’eau de la mer est balancée par les va-et-vient puis compressée dans des turbines. Cette mécanique se nomme Oyster (signifie « huitre » dans la langue de Shakespeare) et fait un tabac en Ecosse.

L’Ecosse est en avance sur son temps

Avec ses 300 kilomètres de côte, l’Ecosse pourrait rapidement devenir un fleuron en matière de production d’électricité verte. Grâce aux volets évoqués plus haut plongés à 15 mètres de profondeur, plus de 10 000 logements disposent de l’électricité. Notons que seulement 20 « volets » positionnés sur 200 mètres permettent de « faire vivre » plus de 25 000 personnes, une réelle prouesse à portée de main.

En France, les efforts sont réels en la matière, comme en atteste l’hydrolienne de Brest. Celle-ci va être installée d’ici la fin du mois d’avril et les attentes sont importantes de la part des collectivités comme des curieux. Grâce à nos milliers de kilomètres de côte, le potentiel est pharaonique.

Toutefois, soulignons qu’il n’y a que 150 turbines en fonctionnement dans le monde à ce jour.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*