Augmentez la durée de vie de vos halogènes

Les ampoules halogènes sont nettement plus avantageuses que les ampoules à incandescence en termes de longévité et d’économie d’énergie.

 

D’ailleurs elles les ont quasiment toutes remplacées dans nos magasins. Le seul hic, c’est que ces ampoules coûtent plus cher que les ampoules classiques. Il est donc conseillé de veiller à ne pas les user trop rapidement. Pour cela, plusieurs astuces possibles.

 

Mieux comprendre le fonctionnement d’une ampoule halogène

 

Avant de voir les conseils pour réduire la dégradation d’une ampoule halogène, il convient de savoir comment fonctionne cette dernière. En effet, pour une ampoule à incandescence, il s’agit d’un filament qui rougit grâce à l’apparition du courant électrique. Cela va déboucher sur l’apparition de la lumière et de la chaleur. En cas de contact avec de l’oxygène, le filament brulerait et l’ampoule cesserait de fonctionner. D’où l’importance pour l’ampoule d’être hermétique à l’air.

 

Les lampes halogènes utilisent quasiment le même principe de fonctionnement. Ainsi, elles sont également incandescentes et un filament va brûler pour produire de la lumière et de la chaleur.

 

Cependant, un gaz halogène est également présent dans l’ampoule qui va s’associer à la sublimation des atomes de tungstène, la matière composant le filament. Au final, la durée de vie est multipliée par deux par rapport à une ampoule à incandescence classique.

 

De plus, le gaz va éviter un dépôt d’atome de tungstène qui obstrue généralement le verre de l’ampoule et classique et diminue l’intensité de la lumière ainsi dégagée.

 

Les astuces pour une utilisation plus longue

 

Les ampoules halogènes durent certes plus longtemps que les ampoules classiques, mais leur prix plus élevé fait qu’il vaut mieux faire attention à sa consommation, car elles ne sont pas non plus immortelles.

 

Le premier conseil est de réduire au maximum les marches/arrêts répétés. Cela signifie tout simplement qu’il ne faut pas s’amuser à trop appuyer successivement sur l’interrupteur, car cela abîme considérablement le filament.

 

De plus, un autre conseil consiste à pousser au maximum le variateur de lumière pendant environ 10 minutes afin de bien faire chauffer l’ampoule et de permettre aux particules de tungstène de revenir à leur positionnement d’origine.

 

Finalement, pour maximiser la durée de vie de ses ampoules halogènes, ne jamais les éteindre est une solution plausible, car elles s’useront beaucoup moins vite. En effet, le record est détenu par une ampoule à incandescence classique située dans une caserne de pompier de Californie et qui fonctionne depuis plus de 110 ans sans jamais avoir été changée.

Son secret : c’est qu’elle n’a quasiment jamais été éteinte et qu’elle a été fabriquée manuellement avec des matériaux solides. Le problème, c’est qu’en laissant allumer sa lumière, la facture d’électricité va exploser.

 

Pour des conseils supplémentaires et pour l’installation de lampes halogènes, vous pouvez toujours demander à un électricien en vous rendant sur l’annuaire.

Crédit Image : Linternaute.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*